Sélectionner une page

 

 

C’est quoi mindset ?

 

Vous voulez réussir dans le secteur de l’entreprenariat, votre premier allié est votre mindset (mot anglais qui signifie état d’esprit). La motivation, la détermination, la persévérance, le courage, la passion, la créativité, la rigueur sont des astuces d’un bon mindset : l’état d’esprit d’un entrepreneur.

Un bon mindset vous donne l’énergie nécessaire pour mener à bien tous vos projets.

Il vous aide à surmonter tous les obstacles de la vie, en vous gavant de moral blindé.

L’état d’esprit  un entrepreneur, c’est la base même de la réussite.

 

Comment avoir un bon mindset ?

 

Pour avoir un bon mindset, un entrepreneur doit être doté de plusieurs  qualités.

Il faut croire en vous, en ce que vous faites et ne pas se faire influencer par ce que les autres pensent.

Des citations, des poèmes et proverbes peuvent aider à avoir un bon état d’esprit.

 

Voici 8 astuces d’un bon mindset, l’état d’esprit qu’un entrepreneur doit avoir :

 

État d’esprit numéro un (1)

 

Vous aviez imaginé avant de vous lancer qu’un entrepreneur malgré les difficultés, va continuer son projet. Ce n’est pas un obstacle qui va l’empêcher d’avancer vers son objectif.

Pour réussir tout ce qu’on entreprend, il faut développer un état d’esprit solide. Utiliser son temps de manière différente, être pressé, avoir des perceptions plus larges, être généreux, patient et flexible.

Visez la perfection car chaque projet que vous accomplissez, crée un élan positif qui vous permettra d’entreprendre de nouveaux projets.

 

 L’état d’esprit numéro deux (2)

 

Il faut tester pour apprendre, un entrepreneur teste tout ce qui est possible de tester et lorsqu’il a un résultat qui lui convient, il s’y met à fond pour obtenir un plus meilleur résultat.

Lorsqu’un résultat n’est pas comme il le souhaitait, il revoit ça stratégie et recommence jusqu’à avoir un meilleur résultat etc…

Tester permet d’apprendre beaucoup, plus vous testez, plus vous vous rapprochez de ce qui fonctionne à la perfection.

Sur internet aujourd’hui, les entrepreneurs font ce qu’on appelle des A/B test, pour tester et comparer les produits et les stratégies.

Si vous voulez tester une page de vente, vous allez faire une version A et une version B. Une fois que vous aurez fait votre test vous allez dire bah tiens la version A marche mieux, du coup je prends la A et j’enlève la B.

Qu’est ce que je fais après ? Je refais un nouveau test etc…

Et avec le temps quand on accumule ces tests, vous avez à la fin quelque chose qui marche à la perfection.

Par exemple « THOMAS EDISON a testé plus de dix mille fois avant de trouver l’ampoule qui fonctionnait »  c’est exactement ça, c’est à dire que vous allez tester et la très grande majorité des cas, vous allez avoir des résultats qu’il faudra améliorer.

La seule manière d’améliorer ses résultats et d’arriver à quelque chose qui marche, c’est le test . Vous devez tester et ne jamais vous contenter de la théorie comme on peut vous l’apprendre à l’école.

Le problème de l’école aujourd’hui c’est qu’on apprend que la théorie et en entreprenariat il faut pratiquer, il faut passer à l’action.

Et avoir des résultats pour pouvoir tout simplement s’améliorer, pour pouvoir apprendre et passer au niveau supérieur.

 

Courir après les astuces d’un bon mindset

 

État d’esprit numéro trois (3)

 

On prend des risques certes mais des risques calculés. Je vois beaucoup de personnes qui pensent qu’être entrepreneur c’est prendre un immense risque et donc on met tout ce qu’on a sur la table, on fait tapis entre guillemets et du coup soit ça passe soit ça casse.

En réalité c’est pas du tout ça, un vrai entrepreneur en fait, a conscience des risques et prend des risques uniquement calculés et privilégiera une action qui lui assure un rendement.

Même si ce rendement est plus faible avec un risque faible, plutôt qu’un très haut risque avec un rendement plus élevé ; pourquoi parce qu’on prend des risques calculés.

Lorsque vous êtes entrepreneur ce n’est pas parce que vous allez prendre des gros risques vous allez pouvoir gagner plus, ce n’est pas toujours vrai et d’autant plus qu’un très gros risque, si c’est une erreur et si au final c’est un échec ça peut-être fatal.

Vous devez avoir cette vision long terme lorsque vous êtes entrepreneur,  en vous disant : cette action que je vais faire là si ça rate, si ça foire c’est à dire que si tout ne se passe pas comme prévu, qu’est ce que ça va faire pour ma vie ?

Mais quelle que soit le résultat, on abandonne jamais. C’est un combat perpétuel et c’est pour la bonne cause.

 

 État d’esprit numéro quatre (4)

 

Avec ces astuces de bon minset

Un entrepreneur peut supporter la solitude, dans la majorité des cas lorsque vous allez démarrer une activité, vous allez probablement être seul au début sauf bien entendu si vous êtes avec un associé.

Mais en fait de manière générale un entrepreneur a toujours plus ou moins une solitude pas forcément au niveau de son business, mais peut-être au niveau aussi de ses idées et de ses projets.

Surtout quand vous êtes très jeunes, vous rencontrerez ce genre d’obstacle. Il y’a énormément d’enfants qui ont des super idées, mais que personne ne comprend. Parce qu’un entrepreneur par définition est plus ou moins une personne que les gens ne comprennent pas souvent.

On sort du cadre quand on est entrepreneur, on a des idées incompréhensibles, on fait des choses qui ne sont pas en fait dans les règles de la société de base.

Donc il est possible que vous soyez seul à défendre vos idées, personne ne croit en ce que vous faites et vous devez assumer ça.

Vous devez assumer le fait d’être seul et le fait de vous dire que « si  je crois en mon projet peu importe si je suis le seul à y croire, je continue »  vous devez accepter la solitude en tant qu’entrepreneur.

Le courage, l’ambition, l’action sont de très bonnes astuces pour avoir un bon mindset et faire face à tout ça.

 

les astuces d’un bon mindset : État d’esprit numéro cinq (5)

 

 Un entrepreneur n’arrête jamais d’apprendre, vous devez commencer à apprendre après l’école.

L’école nous donne des bases et l’apprentissage que vous devez faire en tant qu’entrepreneur. C’est à dire gérer une entreprise, trouver des clients, gérer vos émotions, tous et toutes ces choses là ce sont des choses que vous devez apprendre après l’école.

L’apprentissage de votre vie d’entrepreneur commence là et ne doit jamais s’arrêter. Le monde évolue tout le temps, tout évolue, que vous soyez dans une entreprise classique ou même sur internet c’est encore pire, parce que ça évolue très rapidement.

Mais le monde de manière générale évolue tout le temps et si vous stagnez, vous n’apprenez pas, si vous ne vous remettez pas en question, vous allez être figé.

Et oui peut-être que vous aurez du succès pendant une durée déterminée, mais  vous devrez un moment donné réapprendre.

Imaginez les personnes qui étaient entrepreneurs à l’âge de 30 ans et qui ont connu l’arrivée d’internet, ces personnes là ont dû tout réapprendre et ont dû réapprendre à digitaliser leurs entreprises pour trouver des clients.

Elles ont dû réapprendre toutes les fondations de leur business, du management à la prospection, à prendre les nouvelles stratégies, des stratégies d’actualité; parce qu’un entrepreneur n’arrête jamais d’apprendre.

 

État d’esprit numéro six (6)

 

Un entrepreneur doit s’adapter à toutes situations, être capable de réagir et de rebondir dans l’entrepreneuriat, car il y à un million d’imprévus possible, un million de mauvaises nouvelles qui peuvent arriver (beaucoup de choses qui ne sont pas prévisibles).

Également un entrepreneur doit bien faire la différence entre deux choses : les gains courts terme et les gains longs terme, vous devez adapter votre stratégie en fonction de ça.

Une entreprise bien entendu doit vivre au court terme et elle doit avoir de l’argent pour vivre maintenant, payer votre salaire pour vivre, payer le loyer de la maison, la voiture etc.…

Mais vous devez aussi adapter votre stratégie sur le long terme.

Il y’a beaucoup de personnes qui ont du mal à faire ça, qui s’adaptent au court terme, qui arrivent en fait à gagner de l’argent tout de suite mais qui ont extrêmement de mal à s’adapter sur le long terme.

Vous devez avoir une vision au-delà de 1 an 2 ans par rapport à votre business, un entrepreneur doit être capable de s’adapter sous ses différents niveaux à la fois court terme et long terme.

Et également rebondir aux imprévus qui peuvent arriver dans son entreprise.

Si vous maitrisez les astuces du bon mindset,  ça vous aidera énormément à relever beaucoup de défis dans la vie.

 

L’état d’esprit numéro (7)

 

Un entrepreneur fait toujours appel à des personnes meilleures que lui, un entrepreneur ce n’est pas une personne (en fait contrairement à ce qu’on pourrait penser) qui est bonne dans tout.

Ce n’est pas forcément une personne qui est polyvalente, qui sait exactement comment vendre à ses clients ; qui sait mettre en valeur ses produits, qui sait faire du design du graphisme etc…

Non un entrepreneur c’est un gestionnaire de projet, c’est quelqu’un qui va prendre les personnes les plus compétentes dans chacun de leurs domaines, les assembler les faire travailler ensemble pour faire avancer un projet.

Un entrepreneur c’est la personne qui a la capacité de réunir des personnes qui ont de très bonnes compétences que lui. Il fait appel à des personnes meilleures, parce que vouloir maîtriser toutes les compétences, n’est en réalité pas productif.

Si vous voulez aller loin dans l’entrepreneuriat vous devez travailler avec des personnes compétentes, qui sont bonnes dans ce qu’elles font dans leur domaine.

En plus vous devez avoir toujours bien entendu, votre seuil des expertises dans lequel vous excellez, mais déléguez tout le reste pour pouvoir faire avancer votre projet.

 

État d’esprit numéro (8)

 

Un entrepreneur doit avoir conscience de la balance entre le fait d’être humble et le fait d’être fiers.

Lorsque vous allez être dans l’entrepreneuriat, vous devrez être fiers de ce que vous faites. Vous devriez être fiers de vos projets, de vos résultats, des choses que vous avez accomplies et ça en fait c’est important.

Le fait d’accomplir des objectifs et de se dire oui ça y est j’y suis arrivé, j’ai atteins l’objectif visé, vous renforce le moral.

Mais vous ne devez pas tomber dans la folie, dans l’excès et vous devez rester humble par rapport à ça.

Vous devez prendre conscience que vos résultats proviennent d’un dur labeur et ça doit continuer. Il faut redoubler d’effort et même vous fixer de nouveaux objectifs plus grand.

Quand on réussit dans l’entrepreneuriat il est très facile de prendre la grosse tête.

ça y est j’ai assez d’argent pour m’acheter une Tesla, ça y est j’ai assez d’argent pour m’acheter une Mercedes, pour vivre dans une maison plus grande, je suis meilleur que lui, il n’a rien à m’apprendre etc…

Normalement vous devez éviter des gens qui disent « je suis bon dans mon domaine je suis vraiment le meilleur » typiquement fuyez ces personnes là.

L’entrepreneur humble

On devient entrepreneur humble, quand on applique les astuces d’un bon mindset. On est pas une personne spéciale, on est juste quelqu’un qui ose.

vous devez trouver et travailler avec des entrepreneurs qui ont la tête posée sur les épaules.

Et vous devez être un entrepreneur humble, c’est à dire qu’on n’est pas le roi du monde il y a meilleurs que nous.

Se dire qu’il y à des personnes qui font mieux que nous, mais aussi on doit être fier de nos résultats.

Parce que si on n’est jamais content de ce qu’on atteint, si on n’est jamais fiers de ce qu’on fait, on va être démotivé. On n’aura pas envie d’aller jusqu’au bout, pour essayer de dépasser nos objectifs.

Trouver le juste milieu est essentiel pour un entrepreneur et toujours se former nous permet d’atteindre le haut niveau.

Si vous voulez plus d’astuces d’un bon mindset, vous pouvez suivre des sites comme business site web qui informe en temps réel sur l’évolution du numérique.

 

Pin It on Pinterest

Share This